Comment lâcher prise, ou l’impermanence des choses

Vous avez certainement entendu mille fois le terme “lâcher prise”, ce qui peut avoir un côté un peu exaspérant dans une situation où on est stressé, bloqué : lâcher prise ça veut dire quoi, concrètement ?

Je pense que cette notion est profondément reliée à la compréhension du concept d’impermanence. Si on réalise que rien ne dure, tout passe, alors pourquoi s’accrocher ?

Animated flower.GIF

Et donc, l’impermanence, c’est quoi ? Il suffit d’observer autour de soi : la fleur qui bourgeonne, fleurit, s’épanouit et fane, le soleil qui se lève et se couche, le beau temps qui succède à la pluie… et à l’intérieur de soi (à travers la méditation, notamment) : les pensées qui fusent et s’en vont, les douleurs qui passent, l’énergie qui arrive et s’en va…

C’est aussi lié à la mort inévitable, pour nous, nos proches, tout le monde. De premier abord ça peut paraître déprimant, mais le fait de le réaliser permet de vivre entièrement, pleinement, dans l’instant présent et de profiter encore plus et mieux !

“Si toute vie va inévitablement vers la fin, nous devons, pendant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir”. Marc Chagall

D’ailleurs, comprendre l’impermanence permet aussi de se détacher de son égo. Qui suis-je, vu que je ne suis jamais exactement la même personne ? De seconde en seconde j’évolue. Les cellules ne mon être ne sont plus les mêmes qu’il y a quelques heures ou mois : les cheveux et les ongles poussent, la peau se régénère, etc. Quel est le point commun entre moi bébé, moi aujourd’hui, moi vieillard ? Même mes pensées, mes émotions, mes sensations évoluent tout le temps, elles ne me caractérisent donc pas plus que mon corps. Alors, pourquoi accorder de l’importance à un statut social par exemple , vu que cela ne me définit pas ?

Et comme le changement fait partie intégrante de la vie, le fait de l’accepter permet aussi de “surfer” plus facilement dessus. Lorsqu’il est subi (un simple changement informatique au travail peut rendre dingue) on se rappelle juste que c’est la vie, que ça peut avoir des bons côtés et on s’adapte. Et peut-être que ça aide aussi à prendre sa vie en main, devenir acteur de son changement ? Aller vers ce qui nous rend heureux ?

Et comme nous avons tous en nous cette faculté de changer, ça veut dire qu’on peut tous devenir meilleur et plus heureux, d’où l’utilité du développement personnel…

En l’occurrence, je vous ai partagé un concept qui relève du bouddhisme, comme toute chose il s’agit de le prendre avec des pincettes et de tester pour voir si c’est vrai ou pas. Si on constate que c’est vrai/ que ça nous convient alors on peut s’en imprégner. D’ailleurs la conséquence de l’impermanence, c’est l’incertitude. Il y a un côté très pragmatique, le contraire du dogmatisme. De plus, cette philosophie est compatible avec toute religion ou absence de religion, il me semble !

Afficher l’image source

Alors je t’invite à tester la méditation, pour voir : reste seul avec toi-même, 3 minutes pour commencer. Concentre-toi sur ton souffle. Tu vas forcément penser à plein de choses, c’est normal, ce n’est pas un échec, nous sommes ainsi fait ! Dès qu’une pensée survient, tu reviens à ton souffle.

Pour vous aider, laissez votre mail afin de recevoir une courte vidéo donnant 5 astuces pour se mettre à la méditation.

Diffusez l'amour <3

Laisser un commentaire