Comment développer l’état de flow pour être productif et heureux ?

Le flow est l’absorption totale d’une personne dans son occupation.

En psychologie positive, le flow – mot anglais qui se traduit par flux –, ou la zone, est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. 

Avez-vous déjà goûté à cet état particulièrement agréable où vous oublier l’heure, vous oubliez même de manger tellement vous êtes absorbé par votre activité ?

Qu’est-ce que le flow et comment peut-il nous permettre d’être plus productif et heureux ?

Résultat d’images pour flow

Le flow est aussi appelé « la zone », c’est est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par l’absorption totale d’une personne par son occupation.

C’est un état parfait à connaître pour lutter contre la procrastination.

En effet, si nous remettons les choses désagréables au lendemain, c’est souvent parce que nous n’avons pas encore commencé à nous y mettre.

Il y a cette phase de « préchauffage » mental ou physique qui demande la plus grande dose d’effort. Qui a envie de se mettre au travail plutôt que de regarder la télé ? 

Pourtant, une fois que nous sommes plongés dans l’activité et que nous avons fait l’effort le plus dur de commencer, si nous arrivons à centrer toute notre attention dans l’instant, on peut continuer ainsi des heures ! 

Voici les 7 caractéristiques qui doivent être réunies pour atteindre le flow :

  1. Une concentration intense
  2. Une sensation d’extase, d’être en dehors de la réalité
  3. Une grande clarté : vous savez précisément ce qu’il faut faire et comment
  4. Savoir que la tâche est atteignable et qu’on a les compétences pour
  5. De la sérénité, pas d’inquiétude et un sentiment qui dépasse l’égo
  6. Perte de la notion du temps
  7. La motivation intrinsèque est la propre récompense

Dans cette conférence Ted, Mihaly Csikszentmihalyi remarque que 30% seulement des Américains se déclarent heureux, et que ce pourcentage n’augmente pas en dépit de l’augmentation des revenus.

Il montre alors que le flow est un des états nous permettant d’atteindre le bonheur. Le flow est l’état qui se situe à l’intersection de la compétence et du défi.

Pourquoi c’est chouette ?

Résultat d’images pour flow

Eh bien tout simplement car ça combine votre meilleure capacité de performance, de réalisation avec le kif ! 

  • Vous aimez ce que vous faites
  • vous êtes « à fond dedans »
  • vous ne voyez plus le temps passer
  • vous êtes hyper productif et efficace !

Dans le sport, c’est cet état qui permet le dépassement de soi, de battre des records (ou même ses propres records).

Au travail, dans les études, c’est ce qui va faire que vous allez rester focus sur votre sujet pendant des heures d’affilée sans même prendre le temps de faire une pause technique, de manger ou de boire pour ne pas interrompre le fil.

 

Comment faire pour l’atteindre ? 

Au travail, c’est dur d’y arriver car nous sommes tout le temps interrompu par le téléphone, les mails, les sollicitations des collègues ou de la hiérarchie.

Voici des astuces pour vous plonger plus facilement dans cette zone de concentration :

  • vous concentrer sur une tâche à la fois. Quand vous êtes interrompu, prenez en note la question et revenez plus tard vers la personne.
  • consultez votre boîte mail uniquement deux fois par jour, par exemple de 12 à 13h et de 16 à 17h
  • définissez un temps imparti pour chaque tâche, sachant que le plus long est le préchauffage, et ne faites que ça
  • profitez des moments de calme (comme tôt le matin) pour faire les tâches les plus dures

Dans le contexte du sport, je vous invite à passer la barrière des 10 premières minutes. C’est le moment le plus dur : déjà se mettre en tenue de sport et débrancher le cerveau (si on commence à hésiter avec le fait de regarder sa série préférée, c’est mort), puis laisser le temps au corps de s’échauffer.

Ensuite, quand vous êtes plongé dans l’effort, vous commencez à profiter pleinement. Plus l’effort est dur, plus vous allez chercher vos limites (en force ou en endurance), mieux ce sera ! Attention, il faut bien sûr toujours s’écouter et faire la différence entre la douleur liée à l’effort et une blessure.

La musique peut aider, ainsi que la visualisation. Si vous pratiquez la course à pied avec un objectif, imaginez-vous en train de passer la ligne d’arrivée sous un tonnerre d’applaudissement !

Si vous faites un sport en compétition, imaginez-vous en train de remporter la victoire, lever les bras en l’air et recevoir la médaille !

Continuez votre effort, votre pratique, sans chercher à rentrer dans cet état qui est un peu la cerise sur le gâteau, mais rappelez-vous que quoi qu’il arrive vous serez fier d’avoir fait l’effort et vous vous sentirez mieux après.

Résultat d’images pour flow

Autrement dit, les clés sont : le lâcher-prise, la compétence, la joie, la concentration.

Des outils comme la méditation peuvent fortement aider, car on apprend à être et vivre dans l’instant présent.

Pour apprendre à méditer vous êtes libre de laisser votre e-mail pour recevoir 5 conseils en vidéo.

miniiature YT

Diffusez l'amour <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *